Mission Alpha

Chers amis et partenaires,

Une grande joie et un soulagement nous animent car le Seigneur est en train de lever des personnes bien choisies par Lui pour prendre la relève en Guinée et en Suisse.

Le comité de la Mission Alpha Guinée et le Conseil d’Administration Suisse unissent leurs efforts pour que l’œuvre continue.

A ce propos, nous avons la foi qu’avec cette nouvelle structure MISSION ALPHA fera un grand pas en avant.

Nous remercions de tout cœur l’équipe de Suisse, de la Guinée et de la France pour leur implication dans l’œuvre que Dieu a confiée à nous tous.

Encore merci de persévérer dans la prière en notre faveur.

                                                                                                      

OMAR ET MARGRIT BARRY

L’Association de Bienfaisance Eybinoise, dans l’agglomération Grenobloise, porte les gènes de son fondateur concernant l’aspect missionnaire et a toujours été investie dans des œuvres en Afrique notamment et dans les derniers temps en Asie, particulièrement en Inde. Elle y soutient des orphelinats et aide occasionnellement les églises en difficulté. L’Association de Bienfaisance Eybinoise est partenaire sociale de la pastorale Grenobloise, pour l’aide aux plus démunis et distribue des colis alimentaires et des produits de première nécessité.

En 2018, alors que Pascal et Fabiola effectuaient un voyage en Israël, ils firent la rencontre d’Omar et Margrit Barry. Le sujet de la Guinée a tôt fait d’harmoniser les deux couples, Omar et Margrit investis dans le pays par leur ONG Mission Alpha et Pascal, qui avait visité ce pays dans sa jeunesse et projetait d’y développer une entreprise avec un ami Guinéen. Omar et Margrit, invités par Pascal et Fabiola, présentèrent alors Mission Alpha à l’Association de Bienfaisance Eybinoise.

Plusieurs invitations suivirent cette rencontre et débouchèrent sur des visites de l’œuvre en Guinée. Il fut alors question de collaboration et Omar proposa à Pascal et son équipe de s’impliquer dans le conseil d’administration de Mission Alpha.

Aujourd’hui, Pascal et Christian font partie du conseil d’administration et sont au service de Mission Alpha dans la limite de leurs compétences, de leur disponibilité, avec les moyens financiers que l’Association de Bienfaisance Eybinoise peut occasionnellement dégager.

Nouvelle de la Guinée

Les ouvriers de la Mission et leurs familles en Guinée, en général et à la Mission en particulier ont traversés des moments très difficiles en cette période de pandémie. Difficultés liées en grande partie à leur subsistance même. Ils se nourrissaient difficilement.

Un jeune couple missionnaire, Christophe et son épouse ont été envoyés à Mamou.

Centres de Santé

Les centres de Santé ont été les plus durement touchés par cette crise de la Covid-19. N’arrivant plus à tourner normalement par manque de tout, ils ont presque failli fermer.

Écoles

Compte-tenu de l’augmentation des cas de contamination, le gouvernement guinéen a ordonné la fermeture de toutes les écoles sur le territoire national. Cette interruption des cours, survenue de manière très brusque a plongé toutes ces personnes, hommes et femmes formant le corps enseignant des écoles dans précarité financière qui ne dit pas son nom. En les coupant complètement de leur unique gagne-pain.

Un projet qui nous tient à cœur

Dans cette magnifique région du Foutah, terre fertile s’il en est, Mission alpha a acquis 4,5 hectares de terrain agricole afin de développer un projet de ferme didactique évangélique. Grâce à de généreux donateurs une ferme a été construite pouvant accueillir jusqu’à six missionnaires dans de bonnes conditions : deux puits creusés pour l’eau courante, des panneaux solaires pour la lumière et même un frigo. Le gardien dispose d’une petite maison et il y a même une case à palabres pour accueillir les visiteurs.

Avant d’être stoppés par la pandémie, des clôtures ont été mise en place puis…. Fermeture des frontières hélas !

Toute la mission se mobilise pour préparer la suite dès qu’un retour sur place sera possible.

Les travaux prévus sont :

Installation d’un forage (grosse dépense mais indispensable pour l’arrosage et l’abreuvage du bétail)

Construction d’un grand poulailler, d’un local réfrigéré ainsi qu’un de stockage, construction d’étables pour petit bétail (chèvres et moutons)

Aplanissement de la route d’accès.

La réalisation d’un pont sur la rivière Konkouré pour le passage des villageois et leurs bétails.

Et bien sûr, afin de faire vivre la ferme, les animaux, le fourrage et les semences sans oublier l’aide financière pour les missionnaires qui iront donner l’esprit évangélique indispensable à ce beau projet.

Toute aide est bienvenue et nous veillerons à ce qu’elle soit utilisée avec rigueur et contrôle !